La recette inratable de l’indétrônable bœuf bourguignon

Toutes les personnes aimant la gastronomie, surtout française, connaissent tout le fameux bœuf bourguignon. Un mets typiquement français, synonyme de repas gastronomique ainsi qu’un repas idéalement à partager entre famille. C’est un plat qui est un emblème de la ville d’où il vient, un repas qui a toute une histoire.

Histoire du bœuf Bourguignon

Le bœuf Bourguignon, comme son nom l’indique vient de Bourgogne. Ce plat est un plat traditionnel provenant de la France, un plat qui sert de référence en gastronomie et aussi un emblème de sa ville d’origine. Ce nom « bœuf Bourguignon » vient des deux ingrédients principaux du plat qui sont le vin rouge et bien évidemment le bœuf. La ville de Bourgogne est réputée pour la qualité de l’élevage bovin qui s’y trouve et bien entendu, est aussi réputé pour les vins qu’ils produisent. Ainsi, ce fameux plat en est sorti. L’association parfaite des spécialités d’une ville dans un seul et même plat. Mais si on revient un peu plus loin dans l’histoire du plat en lui-même, c’est un mets que les paysans et les villageois préparaient afin de pouvoir le déguster lors des périodes de fêtes dans le village.

La recette et la préparation du bœuf bourguignon

La recette bœuf bourguignon, son secret réside dans la cuisson ainsi que la sauce dans laquelle on fait cuire le bœuf. Pour commencer, il faudra préparer la sauce de cuisson qui est à base de vin rouge, d’oignon et ails ainsi que du lardon. Cette sauce s’appelle « sauce bourguignonne ». Ensuite, on fait cuire le bœuf à feu doux avec la sauce. Le but de cette cuisson est de faire imprégner au bœuf le goût et la saveur du vin. Ainsi, à l’issue de toute la préparation, le bœuf sera cuit à point et sera ainsi savoureux, grâce aux mélanges avec quoi, il a été fait.

Les conseils des grands chefs pour réussir votre bœuf Bourguignon

Afin de pouvoir savourer un bon plat de bœuf Bourguignon, sa préparation et sa cuisson doivent être au point. Pour cela, il faut choisir des ingrédients de qualité pour que le plat soit réussi. Par exemple, choisir un vin rouge de qualité ainsi que des morceaux de bœuf qui soient tendres pour une meilleure cuisson. Un petit conseil est que, la cuisson doit être faite la veille de sa consommation puisque la préparation met du temps. Pour que la sauce de la viande soit plus légère, mais appétissante, ajouter des zestes d’oranges à la préparation. Et n’oubliez pas de savourer le tout avec un verre de vin rouge.

Faire son foie gras soi-même : le nouveau petit plaisir de fin d’année
Mariage sucré salé : les magret de canard toujours à l’honneur